Plugin pour développer

Des utilitaires en phase de développement de site WP

Cet article a été réactualisé il y a 1 an jours. Il n'est pas nécessairement obsolète, mais gardez son ancienneté en tête lors de sa lecture.

Pour créer le thème et les fonctionnalités d’un site, il y a pas mal de plugins très utiles pour y parvenir. Certaines de ces extensions sont spécifiques pour optimiser la phase de développement d’un site en permettant de récupérer des informations précieuses.

Le type de site à développer

Développer un site c’est travailler sur un thème et ses fonctionnalités en le créant dans un environnement local (ou sur un serveur de développement moins fréquent). Pour autant il y a différents types de développement selon le projet à mettre en place, et l’utilisateur final.

Thème destiné à la distribution

Premier cas de figure, on crée un thème doté de fonctionnalités propres, et éventuellement de plugins tiers qu’on invite à installer en concomitance, afin de les distribuer ensuite sur le Repository ou les vendre sur une plateforme externe.

Dans ce cas, on devra faire en sorte d’envisager un maximum de possibilités d’utilisations pour répondre à des besoins divers sans besoin client clairement identifié. On sera alors soumis à certaines contraintes relatives à la distribution qui doivent respecter des standards WordPress. On peut consulter les recommandations à ce niveau : Theme review

Thème personnalisé pour un client

Créer un site personnalisé consiste à partir d’une thème choisi sur le Repository ou plateforme externe qui s’approche au mieux des besoins du client mais auquel on appliquera des modifications via l’utilisation d’un thème enfant, et l’ajout de plugins si besoin.

Pendant la phase de personnalisation du site, il va falloir tester le code source de base, apporter des améliorations si nécessaire et s’assurer de respecter, encore une fois, différentes recommandations et faire des ajouts fiables.

Thème sur mesure pour un client

Dans le cas de la mise en forme d’un thème et fonctionnalités sur mesure pour un client, le process de développement sera différent puis qu’il s’agira de répondre à ses besoins spécifiques. Les contraintes seront donc toutes autres. Il ne sera pas question ici de créer pléthore de possibilités d’utilisation.

Un thème sur mesure pour un client peut être réalisé en partant d’une maquette sous logiciel de design (Photoshop, Affinity, Sketchup), ou d’un template HTML/CSS à intégrer. On pourra alors partir de zéro : « from scratch » ou en s’aidant d’un starter thème, ou d’un framework, ou d’un thème ultracustomisable.

Il n’empêche néanmoins qu’il est indispensable de s’aider de différents outils pour faire les choses avec efficacité.

Des « outils » d’aide au développement

Des plugins

Certains plugins sont dédiés à la facilitation du développement. Ils peuvent apporter une aide précieuse pour récupérer facilement des informations et permettre de répondre rapidement à des questions comme :

  • Quel template est en cours d’affichage ?
  • Combien de requêtes j’ai dans cette page ?
  • Est ce que j’ai bien mis en place tout ce qui est nécessaire selon les recommandations ?
  • Mes fonctions natives wordpress sont elles bien à jour ?
  • etc …

Voici une liste non exhaustive d’extensions qui constitue déjà une bonne base d’aide au développement :

  • Show Current Template
  • Query Monitor
  • Log Deprecated Notices (Si on ajoute WPCS via PHP_CodeSniffer dans son éditeur le plugin fait alors double emploi)
  • Theme Check (utile surtout si on développe un thème pour le repository, ou que l’on doit tester un thème qu’on s’est procuré)
  • Theme sniffer (préconisé dans le développement de thème par la Theme Review team pour déposer son thème sur le repository)
  • Health Check
  • Regenerate Thumbnails ( Si on utilise WP-cli, on peut alors plutôt utiliser la commande wp media regenerate )
  • Monster Widget (utile surtout si on développe un thème pour le repository, on teste un maximum de possibilité d’utilisations des widgets)
  • User Switching (Très utile pour vérifier les configuration des autres rôles qu’admin sans devoir ouvrir plusieurs « Back Office »)
  • Admin columns (Utile pour personnaliser l’interface d’administration pour le client)
  • Custom Post Type UI ( pour générer des customs post type, ensuite on récupère le code généré pour créer son propre plugin de création spécifique de CPT)
  • Advanced custom Fields (indispensable pour créer des structures de pages complexes, par contre on peut maintenant jongler entre son utilisation et celle de Blocks depuis la version 5 de WP)

Utiliser WP-Cli

Cet outil, à utiliser en ligne de commande en SSH, est d’une grande aide que ce soit pour le développement ou la maintenance de site. Consulter sa documentation : Command Line Interface for WordPress