Spécialiste WordPress

Pourquoi se spécialiser WordPress ?

Cet article a été réactualisé il y a 2 ans jours. Il n'est pas nécessairement obsolète, mais gardez son ancienneté en tête lors de sa lecture.

J’ai choisi de me spécialiser dans le développement de sites sous WordPress pour des raisons de qualité de futur code à produire sous ce CMS.

WordPress accessible à tous

Mise en place rapide d’un site

Utiliser WordPress comme générateur de blog ou site est accessible à tous. Tout un chacun peut créer, même sans connaitre de langages de code, un site, dont il aura, selon son niveau de compétences, la maîtrise, tout au moins au niveau de l’impact visuel, en utilisant différents thèmes et extensions du marché, en gratuit ou en premium.

Cela concerne majoritairement la création de contenus de type blog. Quoiqu’il en soit s’équiper de connaissances : au minimum l’html, css, est un petit plus indispensable, sans quoi personnaliser son thème est compliqué si ça n’est pas offert en interface WYSIWYG par le thème lui-même.

Un site sous WordPress peut être opérationnel rapidement. Mais il faut cependant avoir à l’esprit qu’un site, pour qu’il soit optimisé nécessite tout de même des connaissances qui vont au delà que de savoir utiliser son tableau de bord. Choisir d’utiliser un thème mis à disposition en gratuit ou premium en ne se fiant qu’à son aspect visuel peut amener de mauvaises surprises.

Un site optimisé c’est déjà plus compliqué

Sans connaissances de ce qu’est un code structuré et optimisé pour l’accessibilité, le référencement naturel, pour la rapidité de son chargement … c’est difficile d’aller plus loin. Là, il n’est plus question de bidouiller. Des compétences techniques deviennent nécessaires.

Il faut aussi savoir que l’assemblage de ce qui constitue un site doit respecter de nombreuses règles, il doit pouvoir être maintenable sur la durée, être le plus sécure possible, c’est la plaie de se faire pirater. Il ne devrait pas non plus enfermer dans une configuration tellement spécifique que changer de thème ferait perdre l’affichage d’une bonne partie des contenus. C’est le cas quand les thèmes vous proposent de générer des Customs post type par exemple ou mettent à disposition une multitude de shortcode.

Un WordPress optimisé nécessite des compétences

Aller au delà d’un aspect esthétique

La qualité de ce qui constitue un site sous WordPress ne réside pas uniquement dans son aspect visuel et la qualité de son contenu. Pour mettre en place un site optimisé, il faut être en capacité de comprendre le Core de WordPress, savoir analyser ce que le thème et les plugins qu’on utilise font, savoir configurer et structurer correctement son site …

Le thème et les plugins représentent du code supplémentaire que l’on vient greffer sur l’application WP, ce code doit répondre à différents critères pour être sécure, bien adapté au CMS (respect de bonnes pratiques), ne pas trop lourdement charger le Core etc …

Il faut vérifier si le code est propre et qualitatif à différents niveaux. Sans pour autant faire ici une liste exhaustive, voici quelques exemples de points à soulever  :

  • La structure html est elle bien pensée ? Il faut qu’elle soit robuste, écrite pour faciliter le référencement naturel.
  • Le css doit être clair, pas lourd et redondant.
  • le thème utilise t’il une structure html5 et css3 valide qui prend en compte les recommandations du W3C ?
  • Tout doit être pensé pour être maintenable pour tenir sur la durée.
  • Le thème intègre t’il des chaines de traduction, et si oui sont elles traduites ?
  • La conception de la structure doit avoir intégré l’accessibilité (a11y), il faut pouvoir naviguer au clavier sans être complètement perdu dans la page affichée. Le site doit pouvoir être lu par des lecteurs d’écrans de la façon la plus logique possible, sans répétitions inutiles. Les ratios de couleurs doivent être appliqués au mieux.
  • Les requêtes en base de données doivent être optimisées pour ne pas plomber le temps de chargement du site.
  • Le php utilisé doit permettre de protéger contre les injections sql, les failles xss, etc …
  • La navigation interne du site doit pouvoir offrir une expérience utilisateur convenable.
  • Certains scripts JS ne devraient être chargés que s’ils sont nécessaires à l’affichage de la page courante.
  • Le site doit être responsive, il doit adapter son affichage à différentes tailles d’écrans.
  • Le thème intègre t’il beaucoup de fonctionnalités ? Vérifier que l’on peut désactiver celles dont on n’a pas besoin.
  • etc …

Et au delà des thèmes et plugin, bien configurer son site : utiliser les types de posts et taxonomies de manière astucieuse, mettre correctement en place le https, bien utiliser le .htaccess, le robots.txt … bref … plein de choses …

Connaitre des langages mais aussi le cœur de WP

Des connaissances techniques en HTML, CSS, JS, jQuery, PHP, SQL, Design, UX, SEO, sécurité etc … sont requises.

Pour autant, WordPress apportant son lot de fonctions PHP qui lui sont spécifiques, ses API, propres à l’application, il est important d’en prendre connaissance en se plongeant dans le Codex. Un développeur PHP, s’il ne connait pas ce que le Core de WordPress renferme pourra réécrire inutilement du code. Dommage de réinventer la roue si des fonctionnalités sont déjà disponibles en natif vu qu’elles ont été pensées, revues, améliorées et corrigées quand nécessaire, par un très grand nombre de développeurs qui travaillent de façon collaborative depuis des années.

Spécificités d’un intégrateur ou développeur WordPress

Un professionnel du web a divers moyens mis à sa disposition pour créer des sites internet. S’il fait le choix d’utiliser WordPress, il doit, comme pour d’autres choix qu’il aurait pu faire, se plier à des standards qui lui sont spécifiques, et avoir une bonne connaissance de l’application afin d’en exploiter pleinement le potentiel.

Comprendre comment WordPress fonctionne permettra de faciliter la maintenance et l’évolutivité du code d’un projet. L’autre effet positif sera de rendre un projet plus facilement transmissible à un autre développeur si le besoin se présente.

Les plugins et thèmes mis à disposition sur le Repository sont nombreux, il est important de savoir les choisir, certains n’étant pas optimisés ou présentant des failles de sécurité.

Un développeur / intégrateur WordPress s’appuie sur une communauté active. WP est toujours sous la loupe d’un très grand nombre de professionnels qui surveillent failles éventuelles et manques de l’application.

Ce qui est appréciable aussi, c’est que toute personne utilisant WordPress est la bienvenue pour contribuer.

CQFD pour moi

Donc WordPress, oui 10 fois oui, c’est pour tous, mais il ne faut pas faire l’économie de se former à son utilisation si l’on souhaite un site qualitatif dans sa construction. On peut faire un site pourri sous WP, ça ne veut pas dire que WP est pourri … [sic]

Du coup, j’ai du pain sur la planche pour aboutir à une certaine expertise sous ce CMS … Il faut des années d’expérience pour savoir déployer des sites de multiples façons avec des technologies différentes et surtout être compétent dans la méthode que l’on utilise. Je m’emploie donc à l’être déjà dans l’utilisation de WP.